Pèlerinage des servants d'autel à St Michel : le reportage de Pierre

 Les servants d’autel du doyenné sont partis en pèlerinage au Mont Saint Michel du 13 au 15 mars dernier. Pierre raconte son expérience.

 

Jeudi 13 mars 2014 nous avons marché environ 10 km dans le brouillard et nous avons vu plein de moutons. En arrivant à la chapelle sainte Anne (commune de St Broladre) elle était fermée et nous avons goûté. Nous sommes allés à Avranches découvrir notre grand logement (chez le frère de Joseph)! Puis nous avons préparé le repas : pâtes à la carbonara et nous avons pris un temps de prière.

 

Le deuxième jour, réveil à 7h30 (je n’étais pas habitué à cela) puis petit-déjeuner préparé gentiment par plusieurs grandes personnes. Nous sommes ensuite partis pour le Mont Saint Michel, toujours dans la brume et le froid, mais motivés.

 

Il y a eu une messe dans l’église paroissiale du Mont célébrée par un vieux prêtre de 95 ans. L’après-midi nous avons visité l’abbaye du Mont qui est superbe. Nous avons appris beaucoup de choses. Nous avons ensuite parlé avec un moine des Fraternités monastiques de Jérusalem qui animent l’abbaye du Mont Saint Michel. Cette communauté a la particularité de vivre là où il y a du monde, c'est-à-dire au milieu des villes et des sanctuaires touristiques.

 

Nous avons été impressionnés par le nombre de chinois, de japonais et d’étrangers qui visitent le Mont.

 

Nous sommes ensuite rentrés dans notre logement, nous avons dîné, puis nous avons fait un temps de prière avec des chants autour du feu.

Le troisième jour nous sommes retournés au Mont : plus de brouillard ! Nous avons pu voir le Mont dans son intégralité jusqu’à la croix de Saint Michel au sommet de l’abbaye. Nous avons marché le long des remparts puis nous sommes allés à la messe dans l’abbaye avec les moines et les sœurs à l’heure de midi.

 

Nous avons mangé dans la salle paroissiale et un prêtre nous a donné une médaille de saint Michel en souvenir de notre passage. Il a fait sonner les cloches de l’église paroissiale en l’honneur de notre pèlerinage.

 

Puis nous sommes rentrés à Morlaix.

 

Pierre.