Les sacrements de l'initiation chrétienne : le baptême des tout-petits (1)

N°1 – le baptême des tout-petits (0-3ans). 

 

Faire baptiser un tout petit est un choix important pour les familles, un choix qui engage. Il s’agit d’un acte de confiance, de foi en Jésus-Christ, et cela, en Église. 

 

 

Nous demandons un délai d’au moins 3 mois pour faire un bout de chemin avec les parents de l’enfant : pour réfléchir avec d’autres, se préparer, redécouvrir la paroisse, rouvrir l’Évangile, participer à quelques messes, connaître quelques chrétiens, et parfois différer …

 

La visée est à l’inverse de ce qui se dit de trop : « on le baptise et il sera libre après ».

Au contraire, il s’agit d’aider à réaliser : « le baptême qui fait entrer dans la voie chrétienne compte pour nous, et même s’il est tout petit on souhaite le lui offrir déjà; et progressivement on le lui fera découvrir ». 

En effet, la règle ancienne de l’Église est que le baptême sera donné s’il y a un espoir fondé que l’enfant recevra une éducation catholique (connaissance et pratique par une fréquentation d’autres chrétiens dans la prière, et la participation à la catéchèse à l’âge de raison).

 

Si des parents hésitent ou si l’un des deux n’est pas à l’aise vis-à-vis de la foi, bienvenue tout de même pour faire le bout de chemin ! Le Christ ne vient pas par les gènes ! Il est la Parole de Dieu, il frappe à la porte de notre cœur. On peut lui ouvrir…

Dans cette situation, il s’agirait sans doute de penser à l’initiation chrétienne pour les parents eux-mêmes, et chemin faisant on pourra baptiser le petit … 

(à suivre)

 

P. Yves Laurent

 

 


Contact