samedi de la misericorde a st mathieu : une belle affluence, un beau moment !

On y est juste venu suivre une conférence, ou recevoir le sacrement de réconciliation, ou même simplement amener son enfant au temps de catéchèse.

 

Et puis on est resté un peu plus longtemps que prévu... Un peu happé par la grâce qui rayonnait dans St Mathieu pour ce samedi de la Miséricorde, incontestablement touché la ferveur paisible qui cohabitait en toute osmose avec la joie des bavardages des uns et des autres, simplement heureux d'être là.

9h30 : la journée est lancée par le temps de prière animé par les soeurs de la Cté St François, un magnifique moment de grâce pour la quarantaine de personnes présentes
9h30 : la journée est lancée par le temps de prière animé par les soeurs de la Cté St François, un magnifique moment de grâce pour la quarantaine de personnes présentes


Impulsés par le jubilé de l'année de la Miséricorde, les samedis de la Miséricorde invitent les chrétiens à se retrouver en doyenné durant le carême pour un temps fort, fraternel, miséricordieux, à l'écoute de la Parole de Dieu.

 

Le message a été bien entendu sur notre doyenné : le samedi de la Miséricorde qui s'est déroulé ce dernier week-end à st Mathieu, a été une vraie réussite.

Soutenue par l'équipe de bénévoles mise en place pour l'occasion, la journée s'est organisée autour de temps forts (prières, conférences...) et d'espaces identifiés (sacrement de réconciliation, prières, activités enfants...).

 

L'église a ainsi vu défiler une belle affluence tout au long de la journée de samedi, et les échos convergent à l'unisson vers la description d'"un beau moment", "vécu en doyenné", en "harmonie et communion", "gai" et "spontané", "priant" et "lumineux", selon les adjectifs entendus ici et là. Magnifique !


Sous le porche de St Mathieu, il était impossible de toute façon de refuser le café de Véronique. : "Un tout petit, alors !".

Et puis on est resté discuter en tenant la tasse chaude de ses deux mains. Avec Paul. Puis Marie, et aussi Alain. 

 

Dès 9h00, c'est avec café et "cake au mètre", que Françoise et Véronique accueillaient sympathiquement tout le monde sous le porche de St Mathieu.
Dès 9h00, c'est avec café et "cake au mètre", que Françoise et Véronique accueillaient sympathiquement tout le monde sous le porche de St Mathieu.

 

Alors qu'on allait repartir, on se laisse persuader de faire le tour de l'église, juste pour voir tous les espaces mis en place pour la journée.

 

Des chaises, un écran, un vidéo-projecteur... "Oui, c'est pour la conférence de tout à l'heure. C'est  pour les jeunes, mais c'est tout de même ouvert à tous !"  renseigne avec un clin d'oeil le P. Daniel, "Le thème, c'est "Le pardon : pas facile! Mais quelle libération!"". Ok, c'est noté.

 

 Et voilà que l'on s'autorise un moment de pause devant les lumignons allumés devant l'autel.  C'est juste beau, serein. Une petite lumière, qui se partage et se partage, se multiplie et rayonne tout ce qu'elle peut... 

Tout au long de la journée, les lumignons se sont accumulés devant l'autel.
Tout au long de la journée, les lumignons se sont accumulés devant l'autel.

 

On finit le tour. Au fond de l'église, on retrouve le groupe d'enfants entre-aperçu tout à l'heure. Ils sont mignons, là, avec leurs coloriages et leurs découpages. Bien sages ma foi !

Et on a presque envie de rejoindre les animatrices pour se mettre à découper, colorier, et recomposer nous aussi le logo de la Miséricorde.

"Vous aussi vous avez froid, père Yves ?"
"Vous aussi vous avez froid, père Yves ?"

 

Un peu plus à droite, tiens, voici l'espace "Prière". Allez ! On s'y arrête aussi . 

Ils étaient nombreux ceux qui s’arrêtaient à l'espace Prière. Ici la jeune femme, prévoyante, avait sa Bible à la main, mais d'autres étaient avec leur panier de provisions à leur pied.
Ils étaient nombreux ceux qui s’arrêtaient à l'espace Prière. Ici la jeune femme, prévoyante, avait sa Bible à la main, mais d'autres étaient avec leur panier de provisions à leur pied.

Et puis, en remontant, l'allée lattérale gauche, on est touché par la belle image de ce prêtre et de cette petite fille en demande de sacrement de réconciliation. Sur les chaises, à quelques mètres, deux personnes et trois enfants attendent leur tour. 

Le père François, avec une enfant en parcours de profession de foi sur ND du Mur
Le père François, avec une enfant en parcours de profession de foi sur ND du Mur

Le matin, l'espace Enfants a surtout accueilli les enfants en parcours de catéchèse. L'après-midi, il a été investi par les enfants des familles venues faire elles aussi un tour au samedi de la miséricorde.
Le matin, l'espace Enfants a surtout accueilli les enfants en parcours de catéchèse. L'après-midi, il a été investi par les enfants des familles venues faire elles aussi un tour au samedi de la miséricorde.

 

Zut ! Il est déjà midi !

Alors en sortant, on reprend un café (de toute façon, on est déjà en retard !) : "Allez !C'est vrai qu'il ne fait pas chaud ! Avec un morceau de gâteau cette fois-ci, si tu veux bien! " "Tu restes au pique-nique ?". "Là, non, je ne peux vraiment pas..." Mais on a un vrai regret dans la voix.

 

Alors on repart au marché, on file préparer le repas de midi... En se disant qu'on reviendra tout à l'heure, à la conférence de l'après-midi ("Ecologie et miséricorde"), et  même aussi à la messe de 18h. 


Le reportage photos

(texte et dessins : BL - photos : Christiane GUYADER)