joseph : Premiere messe

Dans la suite de son ordination à Quimper (le 26 juin), c'est à l'église St Melaine que Joseph Coste a célébré sa première messe dimanche dernier.
Un grand moment de joie pour tous les paroissiens, qui ont pu le saluer chaleureusement lors du pot qui a suivi sur le parvis ensoleillé de l'église.
Un grand moment de joie également pour Joseph, qui nous fait un retour commenté sur cette grande première.

Le choix de St Melaine pour cette 1ère messe, était-ce important pour vous ?

C'est vraiment une grâce de pouvoir célébrer l'Eucharistie dominicale en l'église St Melaine de Morlaix. Depuis 4 ans, je vis avec la communauté paroissiale en tant que séminariste puis diacre, et j'étais particulièrement touché de retrouver une bonne partie de la communauté du doyenné réunie à Morlaix.

Célébrer une messe pour la 1ère fois, çà fait bien un peu peur, non ?

Sans doute un peu d'appréhension, mais tellement de joie aussi dans le bonheur d'être très accompagné par tous !
En arrivant à la sacristie, j'ai ainsi eu la joie de retrouver les nombreux servants d'autel. Ils ont tenu à être là, à m'entourer. 
Et puis, il y avait aussi l'animatrice de chants, Anne, l'organiste Jean-Maurice, les sacristains et équipes des relais, sans compter les nombreux paroissiens venus rendre grâce avec moi pour le don du sacerdoce.

Il y avait plusieurs prêtres autour de vous. Cela porte-t-il un message ?

Oui, effectivement ! Les pères Yves Laurent et René Gauthier sont ainsi venus rendre visible l'unité du presbyterium, c'est-à-dire la communion des prêtres du diocèse de Quimper et Léon autour de notre évêque. J'étais très touché de leur présence, comme signe de la transmission d'un héritage.
Le père Jean-Michel Le Moal nous a fait également l'honneur de sa présence. Il est supérieur adjoint de la maison Charles de Foucauld : cette maison accueille pour une année de fondation spirituelle les hommes qui entendent un appel à devenir prêtre. J'ai vécu cette année de fondation spirituelle en 2009 avant d'entrer au séminaire de Rennes.
Enfin le père Gildas, confrère du p. Yves Tano, a manifesté l'universalité de l'Eglise et le lien entre notre diocèse et celui de Bondoukou en Côte d'Ivoire.

 

Ensemble, nous avons rendu grâce à Dieu pour le don du sacerdoce qu'il m'a fait pour le service de Son Eglise. Nous avons accueilli le Seigneur dans Sa Parole et Son Eucharistie, et nous avons entendu Son appel à être nous aussi des bons samaritains et de bons aubergistes :

 

"Va et toi aussi fais de même" (Lc 10,37).


Le diaporama

(Photos : Louis GOUEZ)