PARDON DE LA MER a LOCQUIREC : l'eau de mer benite ce dimanche a-t-elle une DLC* ?

C'est depuis la vedette SNSM que le Père Simon a béni la mer et tous ses usagers, dimanche dernier pour le pardon de St Jacques à Locquirec.
C'est depuis la vedette SNSM que le Père Simon a béni la mer et tous ses usagers, dimanche dernier pour le pardon de St Jacques à Locquirec.

C’est l’été ! Evènement incontournable de cette période estivale, le pardon de St Jacques à Locquirec, rondement préparé par l’équipe paroissiale locale, a été, comme d’habitude, très grandement suivi et apprécié, même si la traditionnelle bénédiction de la mer en mer n’a pu être assurée à cause du mauvais temps (NDLA : c’est pratique, ce genre d’événement. On peut reprendre l’article de l’an passé sans que personne ne s’en aperçoive ! Attention cependant ! Il faut savoir judicieusement adapter le propos pour éviter les soupçons de plagiat !)

 

* DLC : Date Limite de Consommation


Contrairement à l’an passé, la météo de ce dimanche a été idéale. (NDLA : là, c’est le texte «judicieusement adapté») : mer peu agitée – vent sud-est – vitesse : 1 Bft – visibilité : bonne (NDLA : ici encore, texte copié/collé , cette fois en provenance directe du bureau SNSM du port).

Après la messe dans l’église Saint Jacques et la procession en bonne et due forme (NDLA : la distance de 2 mètres réglementaires entre les porteurs a notamment été parfaitement respectée), le père Simon n’avait donc aucune excuse pour refuser de monter à bord de la vedette SNSM. Dieu sait pourtant si la mer et lui, ça fait deux (NDLA : Ben oui, vous avez déjà vu de la mer au Burkina Faso ?).

Bon ! Ceci dit, on avait auparavant veillé à l’amariner un minimum. La semaine dernière, il était en effet invité à piquer une tête dans les fêtes maritimes de Brest 2016 : les bateaux y étaient certes légèrement plus grands que ceux des plaisanciers de Locquirec, mais à ce détail près, c’était pour lui une parfaite répétition. 

La procession des croix, banières, reliques et statue de la vierge arrive sur le môle.
La procession des croix, banières, reliques et statue de la vierge arrive sur le môle.

Cherchez l'erreur ! Et après, ca se vante de faire du sport et d'avoir des muscles ! Mouais...
Cherchez l'erreur ! Et après, ca se vante de faire du sport et d'avoir des muscles ! Mouais...
Gîte à babord...
Gîte à babord...

Le Père Simon embarque a bord de la vedette SNSM.
Le Père Simon embarque a bord de la vedette SNSM.

C’est donc avec le pied bien marin, que le père Simon a pris place avec le maire Gwenolé Guyomarc'h à bord de la vedette SNSM. 

 

Petite virée devant le môle, intention de prières du maire pour les usagers de la mer (NDLA : et non pas "intention de prières de la mer pour les usagers du maire"), lancé de bouquet, bénédiction générale, puis individuelle des bateaux hautement pavillonnés et fleuris… Et tout cela devant les rambardes du môle où la foule des paroissiens et touristes goûtait attentivement le spectacle (NDLA : la voix du maire portait particulièrement bien, pour celle du père, on va poursuivre les entraînements).

Dernière petite mise au point sur le déroulé de la célébration, entre le maire Gwénolé Guyomarc'h,le  Père Simon et Marie-Claude Lovaert, de l'équipe paroissiale locale
Dernière petite mise au point sur le déroulé de la célébration, entre le maire Gwénolé Guyomarc'h,le Père Simon et Marie-Claude Lovaert, de l'équipe paroissiale locale
Bouquet de fleurs (de jardin) jeté en hommage aux péris en mer
Bouquet de fleurs (de jardin) jeté en hommage aux péris en mer
Le  père Simon bénit les bateaux un à un, plus d'une vingtaine cette année
Le père Simon bénit les bateaux un à un, plus d'une vingtaine cette année

La foule est nombreuse, accoudée aux rambardes du quai.
La foule est nombreuse, accoudée aux rambardes du quai.

Une nouvelle fois, la fête a donc été pleinement réussie ! Loin d’être « surrané et folklorique » (lire à ce propos l’article du Télégramme du 23/07/2016), le pardon de Locquirec sait en effet allier toujours très justement la profonde foi de ses paroissiens, leur héritage de traditions et leur attachement à la mer.

 

Tous y sont sensibles, croyants et non-croyants, locaux et touristes, terriens et plaisanciers, reconnaissant et appréciant, dans la sobriété et la ferveur joyeuse de ce pardon de la mer, la sincérité de l’événement. Porté par la foi des paroissiens et le dévouement de l’équipe paroissiale, soutenu de façon indéfectible par la SNSM et la municipalité, ce pardon reste, oui !, très sincère, profondément sincère.

Bon ! Voilà un article qui, après un démarrage difficile (NDLA : l’inspiration aussi se met parfois un peu en vacances !), finit bien sérieux ! Alors, je ne sais pas pour vous, mais moi je vais aller promener mes tongs du côté de la plage, et faire quelques longueurs dans l’eau bénite du port. Si si, l’eau bénite ce dimanche lors du pardon, restera bénite tout l’été (NDLA : bravo aux lecteurs qui ont tenu jusqu’à la fin de cet article pour voir le lien avec le titre !). Profitez-en, et faites passer le message autour de vous.

 

Père Simon s'habitue très vite aux coutumes locales. Ici, à l'apéro qui a suivi la bénédiction de la mer.
Père Simon s'habitue très vite aux coutumes locales. Ici, à l'apéro qui a suivi la bénédiction de la mer.

A propos de baignade, petit message perso pour le Père Simon :

ce n’est pas le tout d’aller sur des bateaux, de célébrer des pardons de la mer, et de prendre des apéros dans la foulée, mais pour devenir un vrai curé breton, il faut aussi savoir se baigner dans l’eau à 16°C ! Vous êtes donc attendu près de la 3ème serviette à partir de la droite, sur la plage du port. Les maîtres nageurs de la SNSM sont prévenus.

 

Béatrice

 


Toutes les photos


C'est également dans la presse...


Le pardon de Saint-Jacques s'est déroulé dimanche. De l'office religieux à la traversée du bourg, de la procession sur le môle à la bénédiction de la mer, cette cérémonie a été, de l'avis de tous les participants, particulièrement réussie. Cet événement a réuni, une fois encore, la communauté locquirécoise dans l'église Saint-Jacques au cours d'un office célébré par le père Simon, venu du Burkina Faso. La procession a ensuite traversé le centre bourg afin de se rendre sur le môle pour la bénédiction de la mer.

 

Lire la suite sur le Télégramme du 26/07/2016

 


Si vous souhaitez recevoir les photos du pardon, n'hésitez pas à les demander ICI)

(Texte : BL - Photos : BL et Dominique Bourgès)