ATTENTAT DE ST ETIENNE DE ROUVRAY : communique

Suite au terrible attentat d'hier à Saint Étienne du Rouvray, vous trouverez ci-après le communiqué de Mgr Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France. 

Monseigneur Pontier appelle  les catholiques à "une journée de jeûne et de prière pour notre pays et pour la paix dans le monde", ce vendredi 29 juillet.


Une messe à l'intention du P. Hamel et des personnes blessées dans l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray sera célébrée à la cathédrale Saint-Corentin de Quimper, vendredi 29 juillet à 18h45.

Vous trouverez également ci-après la réaction de Mgr Dognin recueillie à Cracovie, ainsi que celle Mgr Dominique Le Brun archevêque de Rouen et celle du pape François. 

 

 


Communiqué de Mgr Pontier, président de la Conférence des evêques de France


Télécharger
Communiqué de Mgr Pontier 26.07.2016 -
Document Adobe Acrobat 69.8 KB

Réaction de Mgr Dognin, évêque de Quimper et Léon


Mgr Laurent Dognin se trouve actuellement aux JMJ de Cracovie avec les jeunes du Finistère. Suite à la tuerie survenue ce mardi 26 juillet, en l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, il a tenu à réagir, lors d'un dialogue avec les pèlerins.



Déclaration du Pape François


"Nous sommes particulièrement frappés parce que cette violence horrible est intervenue dans une église, un lieu sacré où s'annonce l'amour de Dieu, avec le meurtre barbare d'un prêtre et des fidèles touchés. Cette nouvelle information terrible s'ajoute malheureusement à une série de violences ces derniers jours qui nous ont déjà bouleversés, suscitant une immense douleur et inquiétude".

Pape François


Communiqué de Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen


De Cracovie, j’apprends la tuerie advenue ce matin à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Elle fait trois victimes : le prêtre, le Père Jacques Hamel, 84 ans, et les auteurs de l’assassinat. Trois autres personnes sont blessées dont une très grièvement. Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J’ose inviter les non-croyants à s’unir à ce cri ! Avec les jeunes des JMJ, nous prions comme nous avons prié autour de la tombe du Père Popielusko à Varsovie, assassiné sous le régime communiste.

Le vicaire général, le Père Philippe Maheut, est sur place depuis les premiers moments. Je serai dès ce soir dans mon diocèse auprès des familles et de la communauté paroissiale très choquée. L’Eglise catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes. Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l’avenir de l’humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir des apôtres de la civilisation de l’amour.

Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen
26 juillet 2016