· 

Billet: être benevole

En paroisse, pas à pas, les uns avec les autres, pour vivre la joie de l’Évangile !

Ainsi est titré le guide paroissial du chemin de carême et du temps pascal. Et c’est l’occasion de rappeler l’importance des bénévoles, hommes et femmes, qui par petits ou grands coups de mains, par des engagements modestes ou plus conséquents permettent à l’Église d’assurer ses missions.


Tous appellés

Cela est vécu dans les divers domaines de la vie de l’Église que sont le témoignage, l’initiation chrétienne, mais encore la liturgie et la prière, et aussi le service et l’amour du prochain, sans oublier  la prise en charge concrète des choses matérielles et financières. Les fidèles baptisés, parce qu’ils sont incorporés au Christ par le Baptême, sont constitués en peuple de Dieu et participent à leur manière à la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ (prêtre-prophète-roi). Ils sont appelés à exercer la mission que Dieu a confiée à l’Église. 


Et si je servais mon Eglise?

Dans les paroisses du doyenné, un nombre considérable de personnes font quelque chose. Merci à chacune, à chacun ! Le bénévolat n’a pas toujours bonne presse aujourd’hui, pourtant c’est une manière d’être en société, un art de vivre. Et nous y tenons ! Tout service qui n’est pas donné est perdu ...

Pour nombre de responsabilité une date de fin est fixée. C’est bon pour l’organisation, c’est bon pour la personne elle-même ! Quand elle est en bout de mandat, elle peut stopper la conscience tranquille ! Mais cela suppose aussi que d’autres participent … pas forcément en faisant comme ceux qui quittent (on ne remplace jamais quelqu’un, on lui succède !)… Nous avons besoin de bénévoles!

Sur la paroisse ND du Mur, un « questionnaire appel » est en cours de circulation, mais c’est en tout lieux que l’on est prêt à accueillir des bonnes volontés !

 

 

P. Yves Laurent, curé.