billet: devenir chrétien

A Pâques, des adultes recevront le don des sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, confirmation, eucharistie). Cette même nuit pascale, des adolescents recevront le don du baptême et de l’eucharistie et plusieurs l’eucharistie. Et le dimanche de Pâques, un nombre important d’enfants en âge de raison recevront et baptême et eucharistie. Par ailleurs des adultes se préparent à recevoir le sacrement de confirmation et pour l’un ou l’autre la confirmation et l’eucharistie.


le reflet de l'action de Dieu

C’est une joie pour nous d’accueillir ces démarches. Nous y voyons comme le reflet de l’action de Dieu venant illuminer des vies, sans que cela soit de nos initiatives. Le Dieu de Jésus Christ touche des cœurs. Il compte juste sur nos yeux pour voir son Règne au milieu de nous, sur nos mains pour servir, sur l’intelligence de notre cœur pour imiter le Bon Samaritain, sur nos bouches pour témoigner de son amour.

Ainsi, les sacrements de l’initiation chrétienne sont donnés à tous les âges de la vie. Il faut le dire ! Et le redire tout autour de nous …

 


le baptême des tous-petits

Et il y a le baptême des tout-petits. Il est normalement donné lorsque la foi et la vie en Église des parents sont des acquis. Aujourd’hui, où ce n’est plus le cas à 95%, sachons parler aux parents de l’initiation chrétienne… pour eux d’abord ! Le baptême prend tout son sens lorsqu’il est demandé comme le sacrement qui uni au Christ et à son Église. Donné un jour pour être pratiqué au fil des jours, selon l’enseignement des Évangiles. Car à défaut d’un minimum de foi et de liens à la vie de l’Église, ne vaut-il pas mieux différer le baptême à « l’âge de raison » des enfants ? …

 

Cependant, quoiqu’il en soit, Bienvenue pour toute demande de baptême de tout-petits, en suggérant un peu de souplesse pour faire un brin de discernement avec les responsables de la préparation du baptême pour voir ce qui est le plus respectueux, et de l’Église et d’eux-mêmes, et de leur enfant … (N°1, à suivre).

 

 

P. Yves Laurent, curé