Billet: des paraboles de Jésus à la dimension biblique de la pastorale

Ces dimanches d’été, nous avons une série de paraboles de Jésus.

Dans la parabole du semeur, Jésus nous parle de l’envoi et de l’accueil de la Bonne Nouvelle, de la Parole de Dieu.

En écho à cette parabole, ci-dessous un extrait de l’exhortation apostolique de Benoît XVI « La Parole du Seigneur » où il demandait (en 2010) à toute l’Eglise d’intensifier la dimension biblique de l’ensemble de la pastorale:


« Le Synode a invité à un engagement pastoral particulier pour faire ressortir la place centrale de la Parole de Dieu dans la vie ecclésiale, recommandant 'd’intensifier la pastorale biblique non en la juxtaposant à d’autres formes de la pastorale, mais comme animation biblique de toute la pastorale'.Il ne s’agit donc pas d’ajouter quelques rencontres dans la paroisse ou dans le diocèse, mais de vérifier que, dans les activités habituelles des communautés chrétiennes, dans les paroisses, dans les associations et dans les mouvements, on a vraiment à cœur la rencontre personnelle avec le Christ qui se communique à nous dans sa Parole. Ainsi, si ‘l’ignorance de la Sainte Écriture est ignorance du Christ’ (Saint Jérôme), l’animation biblique de toute la pastorale ordinaire et extraordinaire conduira à une plus grande connaissance de la personne du Christ, Révélateur du Père et plénitude de la Révélation divine.

 

J’exhorte donc les Pasteurs et les fidèles à tenir compte de l’importance de cette animation […].

 

En outre, […] il est bon que dans l’activité pastorale soit favorisé aussi le développement de petites communautés, ‘composées de familles, enracinées dans les paroisses ou liées aux divers mouvements ecclésiaux ou nouvelles communautés’, dans lesquelles seront encouragées la formation, la prière et la connaissance de la Bible selon la foi de l’Église. » no 73