PAROISSE NOUVELLE : la 1ère rencontre organisée dans le contexte de la paroisse St Yves rassemble 60 acteurs de la proximité

Plus de 60 personnes en position d'acteurs de la proximité présentes à la rencontre. Un beau répondant !
Plus de 60 personnes en position d'acteurs de la proximité présentes à la rencontre. Un beau répondant !

Fait fortement symbolique des renouveaux à vivre avec le nouvel aménagement pastoral, ce sont les acteurs au plus près du terrain que la 1ère rencontre organisée dans le contexte de la paroisse nouvelle invitait au centre Jean-Paul II jeudi dernier.

Plus de soixante personnes étaient ainsi au rendez-vous : animateurs des équipes de coordination des relais, personnes chargées d'ouvrir et fermer les églises, assurer la préparation des célébrations, organiser des temps de prière, assurer le ménage, accueillir les demandes, repérer les besoins, transmettre et remonter les informations...

 


Dans un premier temps, le P. Yves Laurent a rappelé les contours du nouvel aménagement pastoral diocésain.

Réforme devenue indispensable dans un contexte sociologique où l'on observe une baisse des fidèles, et de fait, une baisse du nombre de prêtres, ce nouvel aménagement vise une simplification du "mille-feuilles organisationnel du diocèse". Constatant parallèlement un renouveau dans l'évangélisation (par exemple, le nombre de demandes de baptêmes adultes est en constante croissance), Mgr Dognin fait appel à la notion de subsidiarité pour appuyer et accompagner les changements. En d'autres termes, en prenant appui sur les personnes, sur les chrétiens eux-mêmes, sur les communautés chrétiennes locales qui existent déjà (petites fraternités, associations, mouvements, groupes, établissements d'enseignement catholique...), l'Eglise peut porter avec allégresse son renouveau.

 

Concrètement, le diocèse passe ainsi de 70 à 20 paroisses, et en ce qui nous concerne, notre doyenné devient au 1er septembre la Paroisse St Yves en Pays de Morlaix, dans une fusion de ses 4 ensembles paroissiaux.

 

Doyenné pilote avec celui de Pont-L'abbé depuis 2012, P. Yves rappelle que notre paroisse nouvelle a déjà beaucoup d'avance organisationnelle, et qu'il va donc plus s'agir de prolonger ce qui a déjà été initié depuis plusieurs années, que de réaliser des changements profonds :

  • Concrètement, il s'agira tout d'abord de poursuivre la mutualisation de l'ensemble des services pastoraux : les services de mariage, baptême, service évangélique des malades, pastorale des jeunes... étaient réfléchis à un niveau "doyenné" depuis plusieurs années ; les services de catéchèse, de liturgie, de funérailles... seront donc désormais également confortés au niveau paroissial. 
 A noter : dans la nouvelle configuration de la paroisse, Ste Sève et Plourin "côté montagnes", rejoignent le Pôle Relec, alors qu'ils étaient auparavant intégrés dans l'ensemble paroissial de ND du Mur (Morlaix).
A noter : dans la nouvelle configuration de la paroisse, Ste Sève et Plourin "côté montagnes", rejoignent le Pôle Relec, alors qu'ils étaient auparavant intégrés dans l'ensemble paroissial de ND du Mur (Morlaix).
  • Parallèlement, au service de la proximité, la vie locale sera animée par des équipes organisées en 4 pôles. Ces pôles reprendront à peu près les contours des 4 ex-ensembles paroissiaux, la notion de "pôle", précise P. Yves Laurent, étant entendue comme un lieu qui attire, qui est repérable, mais qui n'a pas de frontière définie. 
  • La messe du dimanche sera paroissiale. Cependant, à court terme, et tant que la paroisse bénéficiera de 3 prêtres en activité (bien secondés par P. Yves Laot, en retraite) et que les fidèles seront au rendez-vous,  les célébrations du week-end resteront assurées comme actuellement.
    P. Yves ne manque pas de rappeler à ce propos que la messe du dimanche, "sommet indépassable de la vie chrétienne", ne peut bien se comprendre et se vivre que s'il existe d'autres moyens de célébrer et vivre la liturgie : temps de prière, adoration, laudes, chemins de croix... Il appelle donc chacun à initier, participer et vivre ces autres pratiques liturgiques.

  • Enfin, autre point mis en lumière par la rencontre : la formation. Elle sera au coeur des préoccupations de la prochaine rentrée : qu'il s'agisse de formation spirituelle, théologique, ecclésiologique ou pastorale, chacun devra se sentir appelé à se former. 

 

 

Le 2ème temps de la rencontre, consacré aux répercussions incidentes de cette réforme pour les personnes "relais de proximité", a rappelé les missions des relais (qui ne sont en rien modifiés dans le cadre de la paroisse nouvelle).

Le temps d'échange qui en a suivi, a permis de préciser quelques points, et d'entendre la pleine volonté de chacun d'aller de l'avant avec confiance et dynamisme. 

 

 

Echanges autour des implications du nouvel aménagement pastoral pour les acteurs au plus près du terrain.
Echanges autour des implications du nouvel aménagement pastoral pour les acteurs au plus près du terrain.
Le pot, incontournable moment de convivialité !
Le pot, incontournable moment de convivialité !

 

 

Ci-après l'intégralité du diaporama.

 


(Texte et photos : BL)