· 

Paroisse St Yves : pépites offertes....

A la suite de la proposition lancée au début du confinement, des paroissiens nous offrent un peu d'évasion. A consommer sans modération...


Dans son salon...


contemplation

Des histoires, encore des belles histoires !...



Le bâtisseur de ponts

Voici l'histoire de deux frères qui s'aimaient beaucoup et vivaient en parfaite harmonie dans leur ferme jusqu'au jour où un conflit éclata entre eux. Les deux frères vivaient du travail de leurs champs. Ils cultivaient ensemble et récoltaient ensemble. Ils avaient tout en commun. Tout commença par un malheureux malentendu entre eux. Mais peu à peu, le fossé se creusa jusqu'au jour où il y eut une vive discussion, puis un silence douloureux qui dura plusieurs semaines.

        

         Un jour, quelqu'un frappa à la porte du frère aîné. C'était un homme à tout faire qui cherchait du travail, quelques réparations à faire... « Oui, lui répondit-il, j'ai du travail pour toi. Tu vois, de l'autre côté du ruisseau vit mon frère cadet. Il y a quelques semaines, il m'a offensé gravement et nos rapports se sont brisés. Je vais lui montrer que je peux aussi me venger. Tu vois ces pierres à côté de ma maison ? Je voudrais que tu construises un mur de deux mètres de haut, car je ne veux plus le voir ! »

         L'homme répondit : « Je crois que je comprends la situation ». Le frère aîné aida son visiteur à réunir tout le matériel de travail, puis il partit en voyage, le laissant seul pendant toute une semaine. Lorsqu'il revint de la ville, l'homme à tout faire avait déjà terminé son travail. Mais quelle surprise ! Au lieu d'un mur de deux mètres de haut, il y avait un pont. Précisément, à ce moment, le frère cadet sortit de sa maison et courut vers son aîné en s'exclamant : « Tu es vraiment formidable ! Construire un pont alors que nous étions si fâchés ! Je suis fier de toi ! » Pendant que les deux frères fêtaient leur réconciliation, l'homme à tout faire ramassa ses outils pour partir.

« Non, attends ! lui dirent-ils. Il y a ici du travail pour toi.

Mais il répondit : « Je voudrais bien rester, mais j'ai encore d'autres ponts à construire... »


Quand les petits nous bousculent...


Poème

Je viens d'au-delà du temps, en quête d'éternité
Qui m'a dit déjà, qu'il tiendrait jusqu'à l'aube.
Moi , je cherche la vie.
Moi, je parcours la mer, et parmi mes hivers,
je fais collection d'étoiles.
Moi, je vis dans les nuages, là où la mort n'a pas de poids
là, j'attends patiemment en égrenant le temps.
Moi, je parcours la terre, et dans tout l'univers
j'ai découvert des milliers de moi- même...

Moi, j'ai erré si longtemps, et j'ai peur de mourir
sans avoir vu le retour du jour,
et j'ai peur de vieillir sans avoir su saisir
le sens du mot "amour"...

Qui a dit qu'avec moi il tiendrait jusqu'à l'Aube?"

Alis Thebe


Lecture...




Résister

Luc Barcelo
Luc Barcelo

Il y a maintenant de nombreuses années , j ai eu l'occasion de visiter le tour Constance à Aigues Mortes ou fut emprisonnée une jeune protestante, Marie Durand, pendant de très nombreuses années avec d'autres femmes et lorsqu' elle fut libérée, on trouva écrit sur une pierre de la margelle du puits de la tour le mot RESISTER. 

En ce moment de re confinement, cet évènement m' est remonté à la mémoire. Oui nous avons à résister à la peur, au découragement, au repli sur soi, au désespoir, à l'aquoibonisme.

Comment résister : un petit coup de téléphone pour garder le lien, une visite à une personne vulnérable, une prière les uns pour les autres, garder son sourire dans les caisses des supermarchés là ou monte l agressivité, lire, peindre, écouter de la musique, prendre un temps pour écouter le  chant des oiseaux, écrire une petite carte etc...  et continuer à veiller : veiller sur notre prochain, veiller sur nous mêmes, veiller à ce que la petite flamme de Dieu en nous ne s éteigne pas.

Luc Barcelo


3 contes

Voilà 3 jolis contes qui nous ont été généreusement transmis par Florence et Philippe Thomas...  invitation à la lecture !

Télécharger
Le parapluie rose.pdf
Document Adobe Acrobat 122.9 KB
Télécharger
La grume d'or.pdf
Document Adobe Acrobat 117.3 KB
Télécharger
L'autostoppeuse masquée.pdf
Document Adobe Acrobat 128.0 KB


Douceur à l'aquarelle et poème

J’attends le soir

Entre angoisse et espoir

 

J’attends la nuit

Entre espérance et ennui

 

J’attends le jour

Pour oublier mon cœur lourd

 

J’attends de reconnaître

Ton pas pour renaître

 

MERCI Alis !



A contempler

Padre Pio, par A-S Legrais
Padre Pio, par A-S Legrais