· 

Paroisse : nouvelle proposition dès dimanche 17 octobre !

Le Projet pastoral missionnaire de notre paroisse, axé sur la fraternité et la ferveur vécue dans la communauté, a été contrarié l’an dernier par les dispositions sanitaires. Il le sera encore cette année, puisque malheureusement, la crise dure.

Pour autant, une conviction nous anime : il faut que notre paroisse vive ! 



Laissons quelques phrases du Pape François résonner en cette rentrée paroissiale : 

  « Ne nous laissons pas voler l’espérance ! »

« Ne nous laissons pas voler la communauté ! »

« Ne nous laissons pas voler l’idéal de l’amour fraternel ! »

(La joie de l’Évangile, n°86, 92, 101)

Notre vie paroissiale n’est pas déconnectée de la société, elle est mise à l’épreuve comme l’est le monde qui nous entoure. Nous ressentons tous douloureusement le contexte actuel : crise sanitaire, mais aussi sociale, économique, spirituelle… Des fragilités ouvertes par les confinements continuent à se creuser, sur le plan familial, psychologique, etc… Beaucoup d’inquiétudes, de tensions, et de peurs et se font jour…

Que pouvons-nous faire ? Quelle peut-être notre contribution, en tant que croyants, dans cette crise ? Quelle pierre pouvons-nous apporter à l’édifice ?

En tant que disciples du Christ, notre ressource première est la prière :

« En toute circonstance, que l’Esprit vous donne de prier et de supplier : restez éveillés, soyez assidus à la supplication pour tous les fidèles »

(Ep 6, 18).

Nous voulons choisir la confiance en Dieu « qui a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique » (Jn 3, 16)… Comme nous l’a dit Jésus, nous croyons que Dieu est un Père plein de tendresse, qui écoute ses enfants quand ils l’appellent avec foi et espérance. Jésus dit à ses disciples avec instance : « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira » (Lc 11,9).


Il nous est apparu juste et bon de choisir, comme cap pour l’année pastorale, une démarche de prière, d’intercession, de confiance en Dieu. Nous voulons confier à Dieu notre monde, nos communautés, tous ceux qui sont ébranlés… et nous en remettre à lui. Non pas pour nous renfermer sur nous-mêmes, mais au contraire pour nous ouvrir à son amour, et pour lui présenter avec force toutes les souffrances, les besoins et les attentes des hommes.

Nous voulons lui demander qu’il nous donne la grâce de l’espérance et de la persévérance… Qu’il nous donne la force de rayonner de cette espérance qu’il suscite en nous par son Esprit. Peut-être est-ce aussi par nous que Dieu veut passer pour apporter de la paix, de la joie, du réconfort. Nous voulons lui demander ensemble, dans la prière, avec ferveur, en tant que communauté chrétienne, la grâce d’être consolés, et d’être source de consolation. Comme le dit le Seigneur : « Consolez, consolez mon peuple » (Is 40, 1).

 

Entrons dans la bénédiction que formule l’Apôtre Paul :

« Que la paix soit avec les frères, ainsi que l’amour et la foi, de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus Christ ». (Ep 6, 23)


Cette année vous sera proposé :

  • Pour toute la paroisse, une rencontre mensuelle de prière, fervente et fraternelle
  • Prière axée sur l’intercession (c’est-à-dire la prière de demande : demander la paix, la justice, la force…)
  • L’animation sera proposée, tout au long de l’année, aux différents groupes ou personnes de la paroisse (groupes de prière, de partage, services, etc.)
  • Tous ceux qui souhaitent contribuer à l’animation sont invités à se manifester

 


Première rencontre :


dimanche 17 octobre

 

de 16h30 à 18h

à la chapelle Ste Thérèse de Coatserho



Texte : P. Corentin Sanson et Myriam Martini